Rechercher
  • Lorie & Marie

Je me marie mais je garde mon nom ?

Pourquoi les femmes prennent le nom de leurs conjoints ?


Un peu d’histoire…


Une femme mariée est autorisée à prendre le nom de son conjoint. Il s'agit alors d'un nom d'usage. La femme conserve pour autant son nom de famille, inscrit sur son acte de naissance. Le mariage n'a d'ailleurs aucune influence légale sur le nom : c'est la coutume qui permet le changement de nom.


La transmission du nom du mari vient du fait qu'auparavant, les femmes n'avaient aucun pouvoir d'un point de vue juridique. Au 19ème siècle, lorsqu'une femme se mariait, le nom de son époux remplaçait automatiquement son nom de naissance, car le mari avait alors des droits sur elle.


Vouloir garder son nom de jeune fille, c’est aussi vouloir garder son histoire, son attachement à l’histoire de sa famille, conserver son identité, avoir envie de continuer à faire vivre son nom, l’histoire de ses parents, grands-parents, arrières grands-parents…

C’est aussi le cas des femmes qui se sont construites professionnellement, qui sont connues par rapport à leurs noms, ayant une renommée vis-à-vis des autres dans un secteur, domaine…


L’important est de conserver son équilibre, que femme et homme trouvent leurs harmonies. C’est une décision qui est individuelle et commune en même temps. Certaines femmes voudront prendre le nom de leurs maris car cela signifiera quelque chose de symbolique pour elles, d’autres non.

Il n’y a pas de bons ou mauvais choix, chaque choix se fera en fonction de son histoire, de son caractère.




10 vues

©2019 par Les Petits Sachets. Créé par la SAS LOTEAVI