Rechercher
  • Lorie & Marie

Comment organiser un EVJF ?

L'enterrement de vie de jeune fille (EVJF)

Cet article n’est pas directement destiné aux futures mariées, mais plutôt aux personnes en charge de l’organisation de cet événement.

Alors zouuu les futures mariées !

Ne lisez pas cet article !



L’enterrement de vie de jeune fille s'est développé ces dernières années. Généralement celui-ci est organisé par les demoiselles d’honneur, le(s) témoin(s), les ami(e)s proches de la mariée.

Cet enterrement de vie de jeune fille est un moment mémorable et mythique pour tous les participants.

Pour cela, un programme doit être mis en place pour qu’il soit réussi avec succès !

Nous vous donnons quelques conseils pour réussir l’EVJF :

• Une journée ? Un week-end ?


Par rapport aux disponibilités et au budget de chacun, vous devez choisir si l’EVJF se déroulera sur une journée ou durant un week-end.

Faites-en fonction des possibilités de tout le monde, afin qu’il y ait le plus de proches pour partager ce moment.

• Quand commencer l’organisation ?


Pour organiser l’EVJF tranquillement, on vous préconise de vous y prendre quelques mois à l’avance, soit 3 à 4 mois.

Cela vous permettra de connaître la disponibilité des participants, de récupérer les fonds et de choisir les activités…


• Quand organiser cette journée ?


Généralement l’EVJF se fait soit 1 semaine avant la fameuse date ou bien durant le mois qui précède. Il est peut-être plus prudent de jouer la carte de la sécurité, en fixant la date un peu avant le mariage.

Histoire que la future mariée soit fraîche et belle pour le grand jour !







• Où l’organiser ?


Selon la tradition, il devrait être organisé dans la ville d’enfance. Suivant le lieu, cela ne fait pas toujours rêver !

On vous propose donc de choisir le lieu qui vous semble être le plus approprié et qui plaira à la future mariée.

Il peut s’agir d’une journée à la mer selon les saisons, à la montagne, ou bien en mode petite fille dans la prairie. Tout dépend de votre budget, vos possibilités et des goûts de la mariée.

Et si cela vous est possible, pourquoi pas vous délocaliser à l’étranger ?

L’occasion de partager un moment entre vous, loin de votre pied à terre qui rendra ce moment encore plus mémorable. Partez à la découverte de nouvelles traditions, de nouveaux paysages, de nouvelles saveurs... à vous de choisir entre le sable chaud des plages de la Corse, les nuits endiablées d’Ibiza, les balades en vespa et les bonnes pasta d’Italie, les bars et tapas d’Espagne, les bières et les paysages verts d’Irlande...

N’oubliez pas, ce moment doit être inoubliable, magique mais surtout il doit correspondre à la personnalité de la future mariée !





Ok.... le gif rien à voir, mais c'était trop drôle !




• Qui paie et combien ?


Il n’y a pas de règles. Cependant selon les traditions, la future mariée ne doit pas financer cet événement. Elle s’occupe déjà de payer le mariage.

De ce fait à vous de déterminer le mode de paiement. Vous pouvez participer chacun en fonction de vos moyens, partager par parts égales, ou bien qu’une seule personne prenne en charge les frais. C’est à vous de trouver la meilleure solution adaptée pour chaque participant.

Bien entendu, organisez cet événement en fonction des moyens de tous. L’importance est que le plus de personnes puissent être présentes pour la future mariée.



• Qui inviter ?


Vous organisez cet événement en l’honneur de la future mariée et pour la satisfaire les personnes dont elle est le plus proche doivent être invitées. Pour cela, faites la liste avec elle, prenez les cordonnées et si vous n’appréciez pas l’une des personnes, prenez sur vous il s’agit que de quelques heures et surtout du bonheur de la future mariée !

• Que faire comme activités ?


Vous devez rendre cet événement le plus idyllique possible. Pour cela, à vous de trouver les activités qui correspondent au caractère et à la personnalité de la future mariée. C’est à elle que cet événement doit faire plaisir, il lui est dédié !

Selon une vieille tradition, la future mariée doit enterrer à la fin de son enterrement de vie de jeune fille « un cercueil » contenant des souvenirs de sa vie passée. Tout objet fétiche, symbolique, drôle, de souvenirs peut être déposé. Ce cercueil reverra le jour soit un an après le mariage, soit à la naissance du premier enfant du couple.

Quelques idées : un saut à l’élastique, une session d’accrobranche, un cours de cuisine ou de danse, une séance photos ou shopping, un déjeuner au restaurant ou concocter ensemble, des défis à réaliser, regarder un film de souvenirs ensemble...

Un conseil : n’oubliez pas de prendre des photos tout au long de cet événement !





• Ne pas transgresser les règles


Durant cet EVJF des règles doivent être respectées, celles fixées entre les futurs époux. Et oui. Vous devez penser à tout !

Informez-vous avant, si par exemple la venue d’un chippendale est possible ou pas, si vous savez que le futur époux est jaloux ne prenez pas de risque dans le choix de vos activités. Il ne faudrait pas que ce moment crée des conflits entre eux.




• Qui fait Sam ?


On sait bien que lors de cet EVJF l’alcool sera présent, alors ne prenez pas de risques si vous devez prendre le volant ! Définissez à l’avance comment vous rentrerez de vos soirées, si un Sam est parmi vous, si vous prendrez un taxi...

• Un dernier conseil


Vous ne vous vous connaissez peut-être pas toutes ! Pour cela, on vous propose d’organiser une rencontre avec toutes les personnes présentes à l’EVJF. Cela vous permettra de faire connaissance, de terminer le programme et finir les derniers détails.

Il ne vous reste plus qu’à profiter et à vous amuser !







7 vues

©2019 par Les Petits Sachets. Créé par la SAS LOTEAVI